Michèle Turco

Le « Vintage » dans tous ses états.

Le Vintage dans tous ses états

D’après le Larousse, le « vintage qualifie les vêtements et accessoires désuets des décennies précédentes remis au goût du jour et qu’on doit avoir » !

Il définit les codes esthétiques d’après-guerre jusqu’aux années 90. Autrement dit, tout ce qui touche aux souvenirs de notre enfance dès qu’on a pris un tout petit peu d’âge !

1/ Le rétro n’a jamais été aussi tendance
Le vintage est partout : mobiliers, vêtements, chaussures, montres, la tendance se confirme, l’ancien fait peau neuve.

Pourquoi ?
Les temps de crise sont synonymes de frénésie de retour aux sources.

On est certains de ce que l’on connaît : les Valeurs sûres et fiables, matériaux solides des objets du passé ; en revanche on a peur de l’incertain lendemain. Alors le Vintage, ça rassure !

Ressortir les vieux polos Lacoste de ses armoires, c’est vintage.
Sortir du grenier de vieux meubles de famille et leur redonner une nouvelle vie et surtout une nouvelle fonction, c’est aussi vintage.
Au royaume des nostalgiques et des « moins argentés », bienvenue donc à l’art de la transformation créative et amusante.

Quels critères d’éligibilité ?
De la qualité, des lignes indémodables, un vrai style, une griffe définiront l’objet, le tissu, l’accessoire, le vêtement, la voiture éligibles « vintage »
(Les lunettes Clubmaster de Ray-Ban, la chaise Myto, le tabouret Tam-Tam et l’Egg chair , la chaise longue Eames ont tous été réédités pour répondre à la demande des amateurs de vintage.
 )

Que ce soit au salon Maison et Objets de Janvier 2014, au salon Rétromobile de février 2014 ou au futur salon Epoqu’auto de Novembre 2014, le style vintage s’impose comme une tendance confirmée et durablement installée.

Un premier exemple : le mobilier vintage

Nostalgie d’une époque pour certains, envie de meubles solides ayant une âme pour d’autres, il permet de rendre une maison pratique, élégante, originale et décontractée tout à la fois.

De l’harmonie et un savant décalage, des matières authentiques et des formes rondes : c’est ça le vintage.

Allier l’ancien d’occasion avec une seconde vie au contemporain amusant : c’est aussi ça le Vintage.

Le graphique, la couleur d’objets détournés de leur fonction initiale avec un peu de nostalgie, beaucoup d’humour et de volonté de surprendre: c’est encore ça le vintage !

Du matériel industriel ou agricole transformé en table de cuisine ou table de travail, des équipements sanitaires à l’ancienne pour se la jouer « princesse » et s’amuser de façon décalée et souvent avec un budget modéré : c’est toujours ça le vintage !

Créer un « chez vous » incomparable », aller à l’encontre du sens du « prêt à poser scandinave », laisser libre cours à sa créativité et à son audace…
OSER le vintage c’est redonner un air de liberté à votre intérieur tout en se rassurant…

Le « Has been » se transforme en « must have »
Un mélange du Look de 20 ans en arrière, de performances techniques ou technologiques d’aujourd’hui et de l’octroi de nouveaux matériaux. Vintage ou néo rétro, la tendance est bien installée désormais dans tous les secteurs d’activité, de la mode et l’habillement à l’automobile.

Un autre exemple : le vintage et l’automobile.

Les nouvelles vies des anciens modèles, le retour aux formes rondes, le succès grandissant des ateliers proposant les pièces pour reconstituer une voiture ancienne, le nombre exponentiel de clubs de voitures des années 60 à 80, les rallyes historiques (Tour de France Auto, Monte Carlo Historique…) : ceci n’est pas un hasard – c’est directement lié au goût du Vintage.

Enfin beaucoup d’autres exemples dans notre vie quotidienne :

La musique et les chansons n’échappent pas à l’engouement du public pour les valeurs sûres telles que Piaf, Brel, Brassens, Ferrat…les reprises par les jeunes générations sont là pour en témoigner…

Mais par-dessus tout, la mode du vintage ne témoignerait-elle pas, finalement de la quête d’un retour aux sources qui nous tiraille tous ? À méditer !

Laisser un commentaire

*

captcha *